Ben Lützig – Une randonnée pour les gens

Chaque jour, non seulement des rêves, mais aussi des vies humaines s’écrasent aux rochers de la « forteresse » nommé Europe. Motivé par le désespoir causé par le chômage, le manque des possibilités de formation, les conflits et l’injustice, ils rêvent de l’Europe comme « paradis » où leurs problèmes seront résolus. Une fois arrivés, ils apprennent vite, que l’Europe n’est pas du tout ce « paradis » dont ils ont rêvé auparavant : Vivre sans papiers en Europe veut dire qu’on n’a même plus des droits humains. Vivre en Europe en tant que réfugié n’est pas moins difficile. Les réfugiés sont souvent des victimes du racisme. Ils doivent avoir peur d’être expulsé chaque moment, traité comme un criminel.

Il est temps que ce système change. Chaque individu a besoin du droit de vivre la où il ou elle préfère et  non d’être torturé et blessé par le pouvoir de la police, ni d’être insulté et traité par les instances officielles.

Le jeune photographe (www.realvisionphotos.com) et couvreur allemand Ben Lützig, s’engage pour ceux qui n’ont pas le droit de s’exprimer.  Depuis le 8 juillet 2012, il est en train de marcher les 2700km entre Gerolstein (Allemagne) et Tarifa ( Espagne). Tout seul. Équipé avec un seul sac à dos contenant une tente, il marche au-devant des ces gens qui, par milliers, risquent leur vie pour réaliser leur vision d’une meilleure vie en Europe.  Motivé par la conviction qu’il ne faut pas grande chose pour faire quelque chose de bien, Ben Lützig est en route pour Tarifa. Son intention est la collection des dons financiers pour supporter plusieurs projets qui s’engagent pour l’égalité et la justice de tous les gens du monde.

Un des projets choisis par Ben Lützig, c’est le support de la GNG Sénégal.

Vous pouvez le suivre sur le Blog. (http://www.wanderung-fuer-menschen.de/)  Vous pouvez aussi supporter Ben et son intention en faisant un don sur la site web. L’argent sera directement et 100% donné au projets de la GNG Sénégal.

Leur projet actuel est le support d’un petit hôpital dans le village de Kounoune, dans la région de Rufisque (Sénégal). En essayant d’améliorer les conditions de vie des gens à Kounoune, la GNG diffuse en même temps l’idée que les gens sont capables de s’engager eux-mêmes pour leurs propres familles et voisins. Le but de la GNG est aussi de détruire les fausses images de l’Europe qui existent en Afrique pour que le gens ne risquent plus leur vie pour une vie en Europe qui est encore pire.

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.